cabalistique


cabalistique

cabalistique [ kabalistik ] adj.
• 1532; de cabale
1 ♦ ⇒ kabbalistique.
2Didact. Qui a rapport à la science occulte. ésotérique, magique. Termes cabalistiques.
3(1867) Cour. Mystérieux, incompréhensible. Signes cabalistiques.
⊗ CONTR. Clair, limpide.

cabalistique adjectif (de kabbalistique) Qui présente un caractère obscur, énigmatique ; sibyllin, mystérieux : Signes cabalistiques.cabalistique (synonymes) adjectif (de kabbalistique) Qui présente un caractère obscur, énigmatique ; sibyllin, mystérieux
Synonymes :
- ésotérique
- hermétique
- mystérieux
- ténébreux
Contraires :
kabbalistique ou cabalistique adjectif Relatif à la kabbale.

cabalistique
adj.
d1./d Qui se rapporte à la Cabale juive. Science cabalistique.
d2./d Qui se rapporte à la cabale, à la science occulte.
|| Qui a un air de mystérieuse obscurité. Signes cabalistiques.

⇒CABALISTIQUE, adj.
A.— Qui est relatif à la cabale hébraïque. Chiffre, lettre, signification cabalistique :
1. ... (dix-huit est un chiffre sacré qui signifie la vie en langage cabalistique)...
J. et J. THARAUD, L'Ombre de la croix, 1917, p. 51.
B.— Qui est relatif à une interprétation de textes et documents ésotériques, accessible seulement aux initiés. Animal, dessin, étoile, rite cabalistique. La version en langage clair d'un texte cabalistique original de Naxagoras (FULCANELLI, Les Demeures philosophales et le symbolisme hermétique..., t. 2, 1929, p. 213) :
2. Un autre traité de Zosime renferme une figure énigmatique, formée de trois cercles concentriques, qui semblent les mêmes que ceux du serpent, et entre lesquels on lit ces paroles cabalistiques : « un est le tout, par lui le tout, et pour lui le tout, et dans lui le tout. (...). » Un peu plus loin vient la figure du scorpion et une suite de signes magiques et astrologiques.
M. BERTHELOT, Les Orig. de l'alchimie, 1885, p. 61.
Art cabalistique ou, p. ell., cabalistique :
3. — Quelle vérité avez-vous tirée, je ne dis pas de la médecine, qui est chose par trop folle, mais de l'astrologie? Citez-moi les vertus du boustrophédon vertical, les trouvailles du nombre ziruph et du nombre zephirod.
— Nierez-vous, dit Coictier, la force sympathique de la clavicule et que la cabalistique en dérive?
HUGO, Notre-Dame de Paris, 1832, p. 204.
En partic. Formules, paroles cabalistiques. Qui ont un effet magique :
4. Après plusieurs échecs, des demi-réussites épouvantables, la génération d'avortons non viables, les véritables paroles cabalistiques furent prononcées, les formules ad hoc récitées...
CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 142.
P. ext. Obscur, énigmatique, mystérieux. Son billet tout couvert de cachets, de signes, de lettres cabalistiques, auquel il ne comprenait goutte (G. LEROUX, Rouletabille chez le tsar, 1912, p. 12) :
5. Depuis les beaux jours du symbolisme indien et de la mythologie grecque, on n'avait rien connu de plus véritablement hiéroglyphique, cabalistique et hermétique.
REYBAUD, Jérôme Paturot, 1842, p. 19.
PRONONC. ET ORTH. — 1. Forme phon. :[kabalistik]. 2. Forme graph. — On rencontre la graph. avec b redoublé, cabbalistique, p. ex. dans A. FRANCE, La Rôtisserie de la Reine Pédauque, 1893, p. 88, et dans J. et J. THARAUD, Petite histoire des Juifs, 1928, p. 194. Pour la forme cabalestique, cf. L. DE VILMORIN, La Lettre dans un taxi, 1958, p. 44 : ,,(...) dans cette tunique couverte de signes cabalestiques``. Noter encore kabbalistique dans HUYSMANS, Là-bas, t. 1, 1891, p. 127.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1532 « qui tient de la cabale juive » (RABELAIS, Pantagruel, éd. Marty-Laveaux, t. 1, p. 277).
Dér. de cabaliste; suff. -ique.
STAT. — Fréq. abs. littér. :73.
DÉR. Cabalistiquement, adv. D'une manière cabalistique, selon des connaissances dont la signification ésotérique échappe au non-initié. Amalia disposait cabalistiquement sur le guéridon son précieux jeu de tarots (COLETTE, Ces plaisirs, 1932, p. 145). P. ext., au fig., rare. D'une manière mystérieuse, bizarre. Le maigre Lecieux qui se tord cabalistiquement sur son violon comme un sarment de vigne au feu (E. et J. DE GONCOURT, Journal, 1858, p. 526). []. 1res attest. av. 1834 « par la cabaliste » (Fourier dans Lar. 19e); 1858 « d'une manière cabalistique » (E. et J. DE GONCOURT, Journal, p. 526); dér. de cabalistique, suff. -ment2. Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. — DARM. 1877, p. 122 (s.v. cabalistiquement).

cabalistique [kabalistik] adj.
ÉTYM. 1532; de cabaliste.
1 Vieilli. Qui est relatif à la Kabbale juive. || Science, livre, interprétation cabalistique.
2 Didact. Qui a rapport à l'occultisme. Ésotérique, magique. || Art cabalistique. || Termes, chiffres, signes cabalistiques.
0 Entre tous les hommes, ces figures géométriques, ces signes cabalistiques : homme, femme, statue, table, guitare, redeviennent des hommes, des femmes, des statues, des tables, des guitares, plus familiers qu'auparavant, parce que compréhensibles, sensibles à l'esprit comme aux sens.
Éluard, Donner à voir, Pl., t. I, p. 942.
3 (1867). Cour. || Langue, style cabalistique, mystérieux, difficilement compréhensible.
CONTR. (Du 3.) Clair, limpide.
DÉR. Cabalistiquement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • cabalistique — Cabalistique. adj. Qui appartient à la cabale. Science cabalistique. livres cabalistiques …   Dictionnaire de l'Académie française

  • CABALISTIQUE — adj. des deux genres Qui appartient à la cabale des Juifs. Science cabalistique. Livres cabalistiques. Subtilités cabalistiques.   Il se dit aussi en parlant De la prétendue science qui a pour objet de communiquer avec les êtres élémentaires. Art …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CABALISTIQUE — adj. des deux genres Qui a rapport à la cabale des Juifs. Science cabalistique. Livres cabalistiques. Subtilités cabalistiques. Il se dit aussi en parlant de la Prétendue science qui a pour objet de communiquer avec les êtres élémentaires. Art… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • cabalistique — (ka ba li sti k ) adj. 1°   Qui appartient à la cabale des juifs. Livres cabalistiques. 2°   Qui appartient à l art chimérique de commercer avec les êtres surnaturels. •   Des herbes vénéneuses cueillies avec des paroles cabalistiques… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Cabalistique — Cabale  Pour l’article homophone, voir kabbale. Une cabale est une forme de complot ourdi par un groupe de personnes unies autour d’un projet secret visant à conspirer pour le succès de leurs opinions et de leurs intérêts au sein d’un État… …   Wikipédia en Français

  • Numero cabalistique — Numéro cabalistique La numérologie de la kabbale a vingt deux nombres. Le codage des lettres hébraïques est une bonne illustration de la lecture des idéogrammes avec les correspondances possibles dans notre alphabet français : 1. Aleph, bœuf …   Wikipédia en Français

  • Petit Albert (Secrets merveilleux de la magie naturelle et cabalistique du) — Petit Albert (grimoire) Arrachage d une mandragore. Manuscrit Tacuinum Sanitatis, Bibliothèque nationale de Vienne, v. 1390. Le Petit Albert est un grimoire dit de magie , peut être inspiré par les écrits de saint Albert le Grand. Il est imprimé… …   Wikipédia en Français

  • Numéro cabalistique — La numérologie de la kabbale a vingt deux nombres. Le codage des lettres hébraïques est une bonne illustration de la lecture des idéogrammes avec les correspondances possibles dans notre alphabet français : 1. Aleph, bœuf, A 2. Beth, maison …   Wikipédia en Français

  • Lazare Lenain — Lazare Républicain Lenain Picardie (Amiens) XIXe siècle Naissance 17 février 1793 (Paris) Décès 5 novembre 1877 (Amiens) Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Lazare Républicain Lenain — Lazare Lenain Lazare Républicain Lenain Picardie (Amiens) XIXe siècle Naissance : 17 février 1793 (Paris) Décès : 5  …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.